Les Centres D’Appels Offshore Menacés Par Un Amendement

Les Centres D’Appels Offshore Menacés Par Un Amendement

Nous entendons parler tous les jours, de ces sociétés qui externalisent leurs services vers des pays offshore comme Madagascar. D’ailleurs, la Grande île a accueilli bien des sociétés internationales telles que Webhelp ou  Intelcia. Cependant, en France, cet engouement pour l’externalisation en centre d’appels offshores commence à déranger. En effet, certains députés pointent du doigt cette pratique qui pour eux priverait les régions sinistrés de France d’emplois.

L’offshore au détriment des français

En effet, les députés de la majorité ont constaté que les entreprises délocalisent leurs services de centre d’appels, particulièrement dans le service après-vente au détriment du marché de l’emploi local. Le député LREM de Montigny-lès-Metz Ludovic Mendes suggère que cela affecte 250 000 emplois.

Par conséquent, les députés ont choisi d’agir pour remédier à la situation.

Un amendement qui laisse le choix aux consommateurs

Ainsi donc, ils souhaitent amender le projet de loi Pacte qui sera porté à signature du groupe En marche prochainement. Selon ces députés, cette initiative a pour but de préserver les emplois pour les citoyens locaux dans le besoin. Le pré-amendement qui servira à modifier le code de la consommation suggère que :

« Tout fournisseur de biens ou de services ainsi que tout service public qui utilise un ou plusieurs centres d’appels pour émettre ou recevoir des communications téléphoniques [serait tenu de] mettre en œuvre un dispositif permettant avant toute mise en relation avec une personne physique, d’informer ses correspondants téléphoniques sur le ou les pays d’implantation desdits centres.»

C’est une manière subtile de donner libre arbitre aux consommateurs. Ces derniers seront ainsi aptes à choisir leurs fournisseurs selon un nouveau critère : la localisation.

Les enjeux pour les centres d’appels offshores

Pour l’heure nul ne peut encore dire quel sera l’impact de cet amendement sur le marché des centres d’appels offshore. Certains diront que les consommateurs français choisiront des fournisseurs entièrement locaux. D’un autre point de vu, si au final ils obtiennent satisfaction, ils n’accorderont guère d’importance à la localisation du service.

Et comme rien n’est encore définitif, l’externalisation des services clients en offshore demeure un choix viable. Alors si vous recherchez un prestataire sur la Grande Ile ou ailleurs, vous êtes à la bonne adresse. Appelez-nous au 09 70 71 83 00 ou laissez-nous un message pour toute information.

 

Source : https://www.franceinter.fr/economie/vers-un-amendement-contre-les-delocalisations-des-centres-d-appel

1 Trackback / Pingback

  1. La Sécurité Informatique : Une Priorité À Madagascar |

Poster un Commentaire