Accords Madagascar – Maurice : Le Retour Du Grenier De L’océan Indien ?

Le Président de Madagascar en visite à Maurice, a eu l’occasion de négocier et d'entamer des accords de coopération avec la petite île.

La visite du président Andry Rajoelina sur le sol mauricien a été une occasion pour les deux pays de passer un accord sur divers sujets. Effectivement, invité d’honneur pour le 51ème anniversaire de l’indépendance de l’île Maurice, le président de Madagascar a effectué une visite de 4 jours à l’île Maurice.

Dans ce cadre, les dirigeants de Madagascar et de l’île voisine se sont vus signer plusieurs accords en vue de développements conjoints. Ces accords de coopération approuvés, relèvent de différents secteurs notamment, le domaine de l’enseignement supérieur, de l’entraide judiciaire, et de la lutte contre les trafics illicites. Les deux dirigeants ont aussi laissé entendre qu’ils comptaient bien faire valoir leurs atouts économiques complémentaires. Quant à Madagascar, l’île souhaite vivement une montée d’investissement suite à l’aboutissement des axes de collaboration entre les deux chefs d’états.

Découvrons les avancements et améliorations prévus.

Une issue stratégique pour la Grande IIe

Comme mentionné ci-dessus, la rencontre entre les deux politiciens a permis de lancer plusieurs projets collectifs. Parmi les secteurs concernés, l’on retrouve l’industrie du textile, le tourisme, l’enseignement supérieur, la sécurité, mais aussi l’entraide judiciaire. Le but de La Grande Ile étant de revivifier son économie, user du savoir-faire de l’île Maurice lui sera d’une grande aide. A cet effet, Madagascar a pour ambition de suivre les pas de l’île voisine en attirant un plus grand nombre de touriste sur son sol.

La Grande  île compte seulement 300 000 touristes annuellement contrairement à l’île Maurice qui attire en moyenne un nombre plus élevé que sa population (1,2 million), soit 1,4 million de touristes par an.  Cette grande entente entre les chefs d’états mènera effectivement vers une hausse dans le nombre de touriste sur le territoire malgache. Toutefois, le président malgache devra s’assurer que ses autorités concernées prennent des mesures radicales sur ce qui est considéré comme une entrave pour le pays : l’insécurité.

 

Au niveau de la santé publique, Madagascar a reçu un don de 88 500 euros, soit plus de 350 millions d’Ariary malgache. Cette somme octroyé  par le Premier ministre mauricien, est destinée à résoudre les épidémies telles que la rougeole. Ces dernières constituent un véritable problème pour le pays.

De plus, il y aura désormais 7 vols d’Air Mauritius par semaine entre Madagascar et Maurice. Cette  grande ouverture de l’espace aérien apportera sans doute plus de proximité entre les deux pays.

Madagascar : un soutien pour l’île Maurice

Il est connu que l’île Maurice est un pays mieux développé que Madagascar. Malgré cela, ce pays insulaire rencontre aussi quelques barrières face à son ascension économique. Ces accords bilatéraux se présentent donc comme un bon moyen de passer outre les obstacles.

En effet, l’île Maurice  est une île de renom sur ce qui touche les services d’externalisation et investissement étrangers. On y retrouve de plus en plus de compagnies multinationales sollicitant les services et la main d’œuvre de Maurice. Le fait est que ce pays a beaucoup de mal à satisfaire les demandes, en vue d’un manque de main d’œuvre conséquent. Sachant qu’à Madagascar, le nombre de chômeur s’élève en moyenne à 4 millions, le pays pourra être une solution pour remédier au manque de ressources humaines.

Autre point fort de cette visite, la signature d’un protocole d’accord relatif à l’enseignement supérieur, la recherche et la formation. Cette signature d’accord favorisera les échanges entre les institutions académiques, les laboratoires. Elle encouragera aussi une meilleure entente entre les chercheurs, les enseignants et les étudiants de la Grande île et de l’île Maurice.

Ajoutant aux négociations, Madagascar qui souhaitait se replacer comme le « grenier de l’Ocean Indien », prévoit maintenant de subvenir aux besoins agricoles de l’île Maurice. Si la Grande île parvient à son objectif, elle prévoit d’approvisionner l’île Maurice 50 000 tonnes de maïs par an. La petite île pourra compter sur Madagascar pour ses nécessités liées au domaine de l’agriculture.

Un tandem prometteur entre Madagascar et Maurice

La rencontre plus que fructueuse entre le Premier ministre Pravind Jugnauth et le Président Andry Rajoelina, nous mènera sans doute vers une croissance prospère et lucrative. Le soutien de l’île Maurice aidera la population de Madagascar à augmenter son pouvoir d’achat. Il aidera aussi à la réduction du taux de criminalité  et du chômage. Sans oublier faire grimper les chiffres dans le secteur touristique et de l’investissement étranger. Que du bonus pour Madagascar !

Rejoignez la partie !

Si vous désirez investir ou externaliser vos services et tirer avantage des accords bilatéraux entre les deux pays, n’attendez plus. L’avenir de Madagascar est plus que prometteur. N’hésitez pas à vous lancer. Pour plus d’informations, écrivez-nous directement sur le site. Nous serons heureux de vous venir en aide avec nos conseils et services. Vous pouvez bien entendu nous appeler sur le 09 70 71 83 00.

 

 

 

Source: https://www.lexpress.mu/article/349142/dossier-relations-maurice-madagascar-au-dela-accords 

http://www.rfi.fr/afrique/20190311-madagascar-signe-une-serie-accords-cooperation-maurice-andy-rajoelina