L’Afrique Et L’exploitation Des TIC, Un Thème Évoqué Par L’ONU Au SMSI

La connectivité est un must en Afrique. C’est ce qui a été mis en avant lors du SMSI virtuel du 31 août dernier dont le thème central était les TIC.

Le saviez-vous ? Le 31 août dernier, le SMSI s’est tenu lors d’une session virtuelle. Pour cette rencontre internationale,les TIC ainsi que le Covid-19 ont été au centre des débats. En effet, par le biais de plusieurs agences,L’ONU a fait ressortir l’importance d’éliminer la pauvreté en Afrique.

Ce Sommet mondial africain sur la société de l’information visait à sensibiliser les dirigeants africains sur l’urgence de la situation actuelle.

Les ressources des TIC face à la fracture économique en Afrique

Aujourd’hui plus que jamais, c’est important pour le continent africain de s’affranchir de la fracture économique grandissante. Cette situation est d’autant plus urgente avec les dégâts que peut engendrer la Covid-19. C’est pour cette raison qu’un investissement plus conséquent dans la transformation numérique(TIC) pourrait faire bouger les choses.

C’est l’appel qui fut lancé aux dirigeants africains durant ce rendez-vous : la fracture numérique doit être éliminée !

Les solutions innovantes sont possibles en Afrique grâce aux TIC 

Avec la crise actuelle, l’urgence de la situation est ressortie et Les Nations Unies en sont conscientes. C’est pourquoi le thème du sommet était : « Covid-19 : un catalyseur pour atteindre les résultats du SMSI ».

Le directeur de l’Union internationale des télécommunications (UIT) pour l’Afrique, Andrew Rugege, a d’ailleurs démontré l’importance de société de l’information. C’est d’autant plus pertinent avec la pandémie. De ce fait, la transformation numérique (TIC) du continent est une priorité.

Jean Paul Adam « directeur de la division de la technologie, du changement climatique et de la gestion des ressources naturelles auprès de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) »a aussi tenu des propos en ce sens. Effectivement, il a fait ressortir l’importance des TIC dans nos vies et comment des solutions innovantes peuvent en découler. Divers secteurs tels que les affaires, l’éducation ainsi que la santé peuvent en être impactés. La connectivité à travers le continent est un thème sur lequel il a également mis l’accent.

Conséquemment, pour parvenir à atteindre l’objectif du SMSI de 2030, la fracture numérique devra disparaître.

Le développement du continent africain est possible grâce aux TIC 

L’urgence de la situation a été mise en avant et cela a fait mouche auprès des participants du SMSI. En effet, le but de la rencontre était de conscientiser les dirigeants africains et ça a marché. Désormais, ces derniers comprennent les enjeux pour le développement de l’Afrique. Certes, il y aura des défis à relever comme générer une croissance économique incisive ou transformer les sociétés et économies africaines. Cependant, c’est possible d’atteindre ces objectifs, notamment en misant sur la création d’emploi et la fin de la pauvreté. Évidemment, les technologies numériques et l’innovation (TIC)seront au cœur des étapes à entreprendre en ce sens.

Informations supplémentaires :

Vous l’aurez compris, les choses doivent bouger en Afrique. D’ailleurs, il y a des pays sur ce continent qui ont déjà entamé une transition numérique. Madagascar, par exemple, est une île sur laquelle nous voyons les choses se mettre en place progressivement. En effet, le secteur des TIC est florissant et la création d’emplois y va bon train.

Contactez-nous :

Souhaitez-vous en apprendre plus sur l’évolution du numérique sur le sol africain ? Si oui, n’hésitez pas à nous appeler au 09 70 71 83 00 ou remplissez le formulaire disponible sur notre site. Nous vous donnerons des informations à ce sujet.

 

 

Article source : https://www.agenceecofin.com/homepage/0209-79752-l-onu-appelle-les-dirigeants-africains-a-prioriser-la-transformation-numerique

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire